Autres économies d’énergie

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Consommation énergétique de votre chai

Un outil simple et rapide pour me situer

La hausse des coûts de l'énergie amène les exploitants viticoles, comme l'ensemble des acteurs économiques, à maîtriser leurs consommations d'énergie et à développer les énergies renouvelables.

Pour maîtriser vos consommations, encore faut-il les identifier, et mettre en évidence les économies réalisables et rentables.

Nous vous proposons ici de comparer vos consommations d'énergie et d'eau par rapport à l'ensemble de nos références* mais également en fonction des caractéristiques de votre exploitation.

Vous n'aurez pas besoin de répondre à toutes les questions pour obtenir des résultats, mais plus vous remplirez d'éléments plus vous aurez de résultats de comparaison. Vous pourrez également participer à l'amélioration de notre base de connaissance.

Enfin, si vous identifiez des écarts importants par rapport à la référence, nous vous proposons de nous contacter afin d'identifier si des économies sont possibles.

 Accédez au Questionnaire

*Références obtenues dans le cadre de l'étude " Etat des lieux des consommations d'eau et d'énergie dans les chais " - 2013-2015 réalisé par les Chambres d'agriculture d'Aquitaine

Choisir des équipements performants

  • Réaliser une économie de 80 % sur l'électricité en remplaçant les ampoules classiques par des ampoules flocompactes ou des tubes fluorescent.
  • Réalisez une économie de 25 % sur le chauffage grâce aux écrans thermiques (pour les cultures sous serres.
  • Réalisez une économie de 30 à 50 % sur le gaz grâce à l'isolation et l'étanchéité des bâtiments chauffés.

Raisonner les intrants au plus près des besoins

Engrais, phytosanitaires, aliments, eau d'irrigation... nécessitent de l'énergie pour leur production.

Pour produire...

  • 1 kg d'azote minéral, il faut l'équivalent d'1,5 litres du fuel
  • 1 kg de matière active de produit phytosanitaire, il faut 5 à 10 litres de fuel
  • 1m3 d'eau du réseau, il faut 0,4 litre de fuel
  • pour pomper 1m3 d'eau d'irrigation, il faut 0,2 litre de fuel

Avec la participation technique de :